En partenariat avec notre ami Jean-Philippe, le designer derrière les créations de l’Atelier Cliché, nous avons publié un super patron de cache-cou en laine chunky, Picard. Gros succès l’automne dernier, ce patron est mon coup de cœur pour l’hiver.

Conçu pour nos bases Ankara et Zetta, Picard nos garde au chaud avec beaucoup de style. Jean-Philippe a gentiment partagé un tutoriel pour bien comprendre comment remonter les mailles du col, pour que le brin avant soit visible et marque bien la différence entre le devant et le col du cache-cou. Nous en avons profité aussi pour lui poser quelques questions sur son cheminement créatif.

Bonne lecture !


Atelier Cliché - Jean-Philippe– Tout d’abord, raconte-nous-en un peu plus sur toi

Je suis designer industriel de formation. Cependant, j’ai bifurqué vers le design de bijoux depuis plus de 5 ans. C’est un peu contradictoire parce que le design industriel c’est rationnel, il y a des règles et le produit doit fonctionner pour être fabriqué en grande quantité. Le design de bijoux c’est tellement moins précis, c’est parfois vague, et souvent émotif. J’aime énormément les choses contradictoires, je trouve que c’est vraiment plus intéressant. Sinon, je suis une personne simple, qui aime partager, un peu comme Julie j’imagine.

– Comment as-tu débuté le tricot, puis le design?

J’ai commencé le tricot il y a plus de 10 ans, grâce à la compagnie Wool and the Gang qui m’avait accroché avec leur laine ultra bulky. J’ai ensuite commencé à faire mes propres design 1 an plus tard à cause d’une grande demande de mes amis. Depuis ce temps je vends toujours des produits tricotés avec des nouveautés chaque année pour ma compagnie Atelier Cliché. L’écriture de patron de tricot est assez récente (depuis quelques années seulement). Cette année je prévois sortir entre 5 et 10 nouveaux styles. Surtout des styles rapides en laine bulky, car c’est le genre d’accessoires que j’aime.

– Gadget de tricot dont tu ne te passerais pas?

Mon iPhone… je sais que ce n’est pas la réponse que vous attendiez, mais mon iPhone a tout. Il met de la musique pour m’accompagner au tricot. Il y a la calculette pour m’aider dans la création de patrons, les pdf des patrons achetés d’autres designers et l’application Note qui me permet de noter toutes mes idées.

– Si je visitais ton quartier ou ta ville, que devrais-je visiter en premier?Picard

Je dirais La Société Textile, probablement parce que la boutique appartient à mes amies, mais aussi parce que l’endroit est plaisant, en plein milieu du Mile-End et qu’on y trouve les laines Wool and The Gang, vous savez les premières amours.

– Quelle était ton inspiration pour ce modèle?

J’ai créé le Picard, à l’origine, pour une amie à moi qui venait de s’acheter un si beau manteau d’hiver qu’elle ne voulait pas le cacher avec un gros châle ou col. Mais bien sûr elle voulait être au chaud quand il fait – 20ºC en janvier. J’ai donc eu l’idée de créer un cache-cou chunky (par que c’est ma marque de fabrique), mais qui irait à l’intérieur du manteau. Elle a tant aimé cela que j’ai dû lui en faire un deuxième d’une autre couleur. Je me suis ensuite mis à en faire un pour moi et j’ai adoré. Depuis, ce modèle est un de mes meilleurs vendeurs sur internet. Les gens semblent aimer le look vintage qui garde au chaud.


Un grand merci à Jean-Philippe d’avoir partagé ce tutoriel avec nous!


 


Pour suivre les aventures laineuses de Jean-Philippe, retrouvez-le sur FacebookInstagram, YoutubeRavelry.

FacebookTwitterEmail